Les outils pour la magie blanche

Chaque être, plante ou animal, possède en eux leur mystère et recèle une force qu’il est possible d’utiliser pour en tirer des bénéfices. C’est pour cette raison que la magie blanche (ou la Wicca) existe. Il faut savoir qu’elle n’est pas une chasse gardée réservée à quelques élus : La Wicca est accessible à tous. 

Pour s’initier à cet art ésotérique, il faut en connaître les bases, se procurer les bons ingrédients mais surtout, avoir les outils adéquats. Vous trouverez dans cette partie tous les accessoires qu’utilisent les mages et les novices pour pratiquer la Wicca. 

outils wiccan

En effet, le mage s’entoure généralement d’instruments bien spécifiques. Il faut savoir que certains outils ne sont en réalité que des accessoires destinés à se concentrer ou à focaliser son énergie ou sa volonté sur l’objectif fixé. 

Les outils du mage ne servent qu’aux rituels et ne peuvent pas être prêtés à d’autres personnes. C’est important : personne ne doit les toucher. Par conséquent, je conseille de les ranger en lieu sûr.

Bien que ce ne soit pas d’une absolue nécessité, de nombreux mages consacrent leurs accessoires. En effet, la consécration permet à un objet de devenir sacré. Elle lui confère donc un certain pouvoir afin d’obtenir de meilleurs résultats. Je vais vous expliquer en fin d’article comment font les Wiccans pour consacrer un objet. Mais avant cela, passons aux différents outils pour pratiquer la magie blanche…

Les outils de la Wicca

Le pentagramme

Aussi appelé pentacle, le pentagramme est un symbole représentant une étoile à 5 branches d’un diamètre compris entre 30 et 50 centimètres. Il est indispensable dans toutes les pratiques ésotériques. Par ailleurs, c’est sur lui que l’on disposera tous les outils et les ingrédients. 

pentacle

Généralement, la pointe principale s’oriente vers le Sud. Notez que c’est sur cette dernière que sera posée la bougie. Il est possible de créer soi-même le pentagramme ou de l’acheter :

 

  • Il peut être gravé directement sur la table à l’aide de l’athamé.
  • On peut le dessiner sur un bout de tissu qui sera ensuite déposé sur votre autel. 
  • La plupart des novices se contentent de la dessiner sur une grande feuille blanche.
  • On en trouve dans les boutiques spécialisées en tissu pour environ 15€.

L’athamé

Traditionnellement, l’athamé est un couteau à double tranchant muni d’un manche noir. De nos jours, on en trouve de différentes formes et de différentes couleurs.

Cet outil n’est pas indispensable mais il est possible de s’en procurer dans des magasins spécialisés pour une vingtaine d’euros. Pour les novices qui ne désirent pas investir dans cet outil, il est possible de le remplacer par un simple canif (type Opinel).

athamé

Comme pour tous les outils de magie blanche, l’athamé peut se consacrer. À partir de ce moment, il devra servir qu’à la pratique de la Wicca et ne devra pas être prêté ni manipulé par une autre personne.

Il symbolise le pouvoir du mage et la force vitale et s’utilise pour de nombreuses occasions, par exemple pour :

  • Couper symboliquement des liens psychiques (pour oublier quelqu’un) ou physiques (séparation de deux personnes). 
  • Tracer le cercle magique, 
  • couper certaines herbes entrant dans la composition des rituels
  • graver des inscriptions (sur les bougies ou sur d’autres outils).
  • Couper et tailler la branche qui servira de baguette.

La baguette : un outil autrefois indispensable

Autrefois, la baguette était un instrument indispensable car les rituels se faisaient en pleine nature. La baguette servait à tracer le cercle de protection sur le sol. Les cérémonies wiccanes à l’extérieure sont désormais rare. C’est la raison pour laquelle on ne se sert pratiquement plus de la baguette. Vous n’en aurez donc pas besoin pour les rituels figurant sur mon site.

baguette magique

La baguette magique symbolise la volonté et la puissance du mage. 

Elle ne s’achète pas, pour la fabriquer, certaines règles sont à respecter : 

  • Elle se fabrique à l’aide d’une branche de saule, de noisetier, de bouleau ou de chêne. 
  • Elle doit être fine et ne pas mesurer plus d’une cinquantaine de centimètres. 
  • La branche doit être coupée par le mage à l’aide de l’athamé. Ensuite, ce dernier doit la tailler afin d’enlever chaque imperfection. 
  • Pour finir, il devra la poncer légèrement et la vernir. Mentionnons qu’il ne faut pas la peindre mais simplement utiliser un vernis incolore.

La coupe et le bol

la coupe et le bol

C’est dans la coupe que l’on versera le philtre : la boisson qui représente l’élément de l’eau. Elle peut être en verre ou en cristal mais il faut éviter les coupes en plastique.

Autrefois, la coupe était en bois et décoré de symboles gravés par le mage à l’aide de son athamé.

Comme pour tous les autres outils, la coupe ne doit servir que pour les rcettes magiques.

Pour les novices, une coupe de champagne fera l’affaire. Mentionnons que la forme est importante, il ne doit pas s’agir d’une flute mais bien d’une coupe dont la forme est large et évasée. Je vous conseille d’utiliser toujours la même coupe, vous en trouverez facilement pour quelques euros.

La clochette : un outil pouvant se remplacer facilement

clochette

La clochette sert à marquer le début et la fin des rituels.

Elle est en cuivre, en laiton ou en cristal.

Si vous n’en avez pas, il est possible de la remplacer par une petite cuillère.

Dans ce cas, il suffira de donner trois coups sur la coupe.

Mentionnons qu’autrefois, la cloche servait à annoncer la nomination d’un mage.

Le porte-bougie et porte-encens

porte bougie

Ils servent simplement de support pour la bougie et pour le bâtonnet d’encens.

Vous en trouverez entre 2€ et 10€  sur internet ou dans les grandes surfaces.

Il existe 3 types de porte-encens, ceux pour les encens en cristaux, en cônes ou en bâtonnets. D’ailleurs, je conseille ces derniers car ce sont les plus faciles à manipuler.

Pour le porte-bougie, il n’y a pas vraiment de règle stricte. Toutefois, prenez-en un assez lourd pour qu’il soit bien stable (en verre ou en laiton par exemple). Choisissez-en un sobre et évitez les portes-bougies fantaisistes.

Le guéridon : la table idéale

guéridon

L’autel est l’endroit où l’on dispose les outils, les ingrédients et le grimoire. En général, il s’agira d’un bureau ou d’une petite table.

Pour moi, l’idéal est de faire son rituel sur un guéridon.

Il faut cependant qu’il soit assez grand pour accueillir tous les éléments. Votre autel se place au centre du cercle magique, de façon à pouvoir circuler autour.

Il doit être d’une propreté irréprochable. C’est la raison pour laquelle je vous conseille d’y installer une petite nappe blanche que vous devrez laver après chaque rituel.

La consécration des outils

 

En magie blanche, la consécration est une tradition millénaire. Il s’agit d’un sort destiné à rendre sacré les outils et certains ingrédients. Ainsi, les forces invoquées sont plus aptes à apporter leur aide et les résultats sont meilleurs.

La consécration ne s’accomplit qu’une seule fois. Toutefois, elle n’est pas obligatoire pour les novices ou les personnes ne souhaitant faire que peu de rituels.

 

Voici les ingrédients qu’il vous faudra :

  • De l’eau de source minérale.
  • De l’encens de lavande.
  • Du sel de mer.
  • Une bougie blanche.

 

Voici les outils :

  • le pentagramme.
  • le bol.
  • La coupe.

 

Pour commencer, il faudra déterminer quels sont les outils à consacrer (vous pouvez en consacrer plusieurs à la fois). Ensuite, vous devrez vous préparer, c’est-à-dire vous mettre en condition, exactement comme pour faire un rituel de magie blanche. Enfin, vous pouvez apprendre ou notez sur une feuille les 5 incantations qui se trouvent dans la procédure de consécration ci-dessous (elles sont en rouge).

autel de consécration

La préparation de votre autel :

  • Tout d’abord, installez le pentagramme sur votre table. La pointe supérieure s’oriente vers le sud.
  • Ensuite, positionnez la bougie blanche sur cette pointe.
  • Mettez la coupe remplie d’eau de source à votre gauche et le bol rempli de sel de mer à votre droite.
  • Placez le porte-encens avec le bâtonnet de lavande juste devant la bougie.
  • Enfin tracez le cercle de protection.

Voici la procédure de consécration

 

1 – Entrez dans le cercle de protection avec tous les outils que vous souhaitez consacrer. (Posez-les devant l’encens)

2 – Allumez la bougie blanche et l’encens. 

3 – Prenez un outil et passez-le au-dessus de la bougie (assez haut pour ne pas vous brûler). En même temps, récitez 3 fois cette prière wiccane : 

« Par l’élément du feu sacré, je consacre (nom de l’outil ou de l’ingrédient), ainsi soit-il ».

 

4 – Reposez-le et aspergez-le de quelques goutes d’eau de source tout en récitant 3 fois cette prière : 

« Par l’élément de l’eau, je consacre (nom de l’outil ou de l’ingrédient), ainsi soit-il ».

 

5 – De votre main droite prenez une pincée de sel et saupoudrez-le en récitant 3 fois cette prière : 

« Par l’élément de la terre, je consacre (nom de l’outil ou de l’ingrédient), ainsi soit-il ».

 

6 – Ensuite, toujours avec la main droite, passez-le dans de l’encens de lavande et récitez 3 fois cette prière :

« Par l’élément de l’air purificateur et protecteur, je consacre (nom de l’outil ou de l’ingrédient), ainsi soit-il ».

 

7 – Enfin, prenez avec vos deux mains l’outil et présentez-le (comme une offrande) au-dessus de votre tête en récitant cette incantation :

« je consacre cet (nom de l’outil ou de l’ingrédient) avec le feu sacré, l’eau sacrée, le sel des océans, l’air protecteur et la lumière du monde, ainsi soit-il ».

Reposez-le. Faites la même chose pour chacun de vos outils ou de vos ingrédients. Mentionnons que si quelqu’un touche un de vos outils, il sera nécessaire de le consacrer à nouveau.

Liens utiles pour faire de la magie blanche

comment faire de la magie blanche

Les bases

ingrédients pour la wicca

Les ingrédients

le grimoire

Le grimoire

cercle de protection

Le cercle

incantation magique

Les incantations

le mage

Le mage

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + dix =

Pin It on Pinterest

Share This