La magie blanche : un art ésotérique bénéfique

  • Définition de la magie blanche.
  • Qui la pratique et de quoi est-elle capable ?
  • Questions fréquentes sur la magie blanche.
  • Des témoignages surprenants…

Qu’est-ce que la magie blanche ? 

La magie blanche est la magie du bien. Elle est très proche de l’ancienne Wicca, sa source d’inspiration. Son nom vient du latin Magister, signifiant « Maître », et sa couleur, le blanc, détermine son orientation : le bien. 

Elle a toujours eu le pouvoir d’attirer et de séduire nos esprits car elle correspond à l’expression d’une culture traditionnelle. Il faut dire qu’elle connaît actuellement un regain de vigueur dans cette époque où technologie et rationalisme règnent en maîtres.

Mais est-elle un art ou une science ? Difficile à dire. Je pense qu’elle est un peu les 2 à la fois. Ce que est sûr, c’est qu’elle génère de réels résultats, impossibles à réfuter. Cependant, il faut bien reconnaître que ces derniers ne peuvent être expliqués scientifiquement.

Cet art ésotérique appartient donc à un univers à la fois mystérieux et passionnant. Il correspond à l’ensemble des connaissances, croyances et méthodes utilisées autrefois par le Mage et bien d’autres spécialistes pour modifier une situation. 

Ces pratiques, souvent associées à des courants religieux, se faisaient collectivement ou individuellement. Mentionnons qu’il existe trois principales formes de magie :

magie blanche
  • La magie blanche : elle s’oriente vers le bien. Les rituels qui en découlent ont tous des buts bénéfiques et ne présentent aucun danger. Par ailleurs, elle peut régler de nombreux problèmes, apporter de la chance, soulager et protéger.
  • La magie rouge, celle du coeur : elle fait partie de la magie blanche et agit dans le domaine amoureux ou affectif. Ainsi, elle aide dans toutes les situations liées à l’amour et, elle aussi, ne présente aucun risque.
  • L’inquiétante magie noire : cette dernière est nocive car elle a des buts sombres. D’ailleurs, le sorcier qui la pratique s’expose au risque du triple retour s’il n’est pas correctement protégé. L’objectif le plus fréquent est la vengeance. De ce fait, elle provoque le malheur, la maladie et divise les personnes.

Pour résumer, je dirai que la magie blanche correspond à l’ensemble des pratiques ésotériques fondées sur les connaissances des forces naturelles et surnaturelles visant à produire un changement bénéfique capable d’influencer une situation.

Grâce à ce site, vous allez pouvoir pratiquer vous-même des rituels de magie blanche ou de magie rouge simples et efficaces. En effet, ils ne vous demanderont aucune connaissance particulière, peu de matériel, et seulement quelques ingrédients faciles à se procurer.

Les différents acteurs et les possibilités de la magie blanche

 

De tout temps et sur tous les continents, de nombreuses personnes pratiquent la magie blanche. Le Mage est le plus connu mais il ne faut pas oublier les druides ou les chamans qui en sont aussi des précurseurs. 

  • Les techniques sont différentes. Ainsi, le druide utilisera en priorité les vertus des plantes tandis que le chaman préfèrera l’invocation et les philtres. Mentionnons que certains Mages utilisent aussi leur magnétisme pour parvenir à de meilleurs résultats.
  • Les buts sont souvent identiques : aider la communauté. Par exemple, le mage peut apporter la chance (pour avoir une bonne récolte par exemple), protéger une personne, guérir une maladie ou enlever le mauvais oeil.

Voici une petite vidéo dans laquelle vous allez connaître toutes les personnes liées à la magie blanche et qui résume ses possibilités.

L’histoire de cet art millénaire

 

L’histoire de la Magie Blanche remonte, semble-t-il, au temps des Perses, environ 500 ans avant Jésus-Christ. A l’époque, les Mages se rassemblaient en clan et la plupart appartenaient à l’église. Ils pratiquaient des rituels basés sur les quatre éléments fondamentaux : la terre, l’air, l’eau et le feu. La magie blanche était alors considérée comme une science (d’ailleurs, le préfixe « mag » signifie « science» en langue perse). 

Peu à peu, elle s’éloigne de la science car les connaissances permettent d’expliquer certains phénomènes (tels la marée, les tremblements de terre, l’activité des planètes…). Ainsi, sa croyance diminue progressivement mais ne disparait pas. Elle évolue et s’apparente désormais à un art : l’art ésotérique. Si vous voulez en savoir un peu plus sur son histoire, c’est par ici :

Questions fréquentes sur la magie blanche

 

L’ésotérisme est un vaste sujet. Vous trouverez sur ce site de nombreuses informations destinées vous éclairer sur les pratiques ayant un rapport avec cet art. Maintenant, je vais répondre de manière simple aux questions qui me sont le plus fréquemment posées. Certaines réponses vous paraîtront évidentes, d’autres beaucoup moins…

 

La magie blanche a-t-elle des limites ?

possibilités et impossibilités

Il faut reconnaître que la magie blanche ne peut pas tout résoudre. Voici quelques exemples de ses impossibilités :

  • Les rituels wiccans relatifs à la santé ne peuvent guérir d’aucune maladie. Cependant, ils parviennent à soulager une personne malade en agissant sur ses énergies. Par ailleurs, elle peut faciliter une perte de poids ou agir sur la libido et la fertilité. 
  • Les rituels de chance, eux, ne peuvent faire gagner le jackpot au loto. Néanmoins, ils peuvent faire gagner de multiples petits gains, obtenir une bonne stabilité financière ou favoriser une situation particulière (travail, procès, examen.).
  • Enfin, il faut savoir qu’il est impossible de se venger d’une personne avec la magie blanche. Le mauvais oeil, la séparation de couple, la maladie… tout cela concerne la magie noire.

Est-il possible de ne pas avoir de résultat ?

 

L’art wiccan n’est pas une science exacte, il est donc possible de n’avoir qu’un résultat partiel… ou aucun résultat. Voici les 2 principales causes :

  • Lorsqu’on ne maîtrise pas entièrement cet art. En effet, les débutants, même avec une bonne volonté, ont forcément moins d’expériences que les Mages. Les rituels sont simplifiés et sont donc un peu moins puissants.
  • Certaines personnes ne présentent pas assez de réceptivité pour qu’une action puisse aboutir correctement. En effet, il est possible, à un certain moment, de présenter une bonne réceptivité, et quelques jours plus tard, de ne plus en avoir suffisamment. C’est pour cette raison qu’il est impossible de garantir à 100% des résultats en Magie Blanche.

 

Peut-on obtenir des résultats inverses en Magie Blanche ?

 

Il est impossible d’obtenir un résultat inverse en Magie blanche (contrairement à la magie noire). 

Quelquefois, on me demande : « le retour affectif n’a pas fonctionné, c’est pire qu’avant : mon ex s’est éloigné encore plus. Que s’est-il passé ? ». Ce genre de cas est rare mais la réponse est simple : l’éloignement est dû à l’évolution d’une situation déjà présente.

En effet, il se peut qu’une situation se dégrade mais les rituels de magie blanche ne peuvent en être la cause. Au pire, ils ne donnent aucun résultat, mais ils ne peuvent absolument pas provoquer d’effet inverse.

 

Le sujet reste-t-il envoûté ?

 

La période d’envoûtement est toujours de 30 jours (peu importe le nombre de rituels effectués). C’est dans ce laps de temps que les résultats arrivent. La période d’envoûtement correspond donc aux 30 jours qui suivent le dernier rituel. Au terme de cette période, la personne visée ne sera plus sous l’effet de l’envoûtement. Par contre, les résultats obtenus restent et sont durables (par exemple, si votre ex est revenu, il ne partira pas après la période d’envoûtement). Mentionnons que dans de rares cas, il est possible de constater des résultats après la période d’envoûtement.

 

Peut-on faire différents envoûtements à la fois ?

 

En Magie blanche, il est impossible de cumuler des rituels différents car les envoûtements peuvent se parasiter. Il est nécessaire de les espacer d’au moins 30 jours. Pour mieux comprendre, voici 2 exemples : 

  • « je souhaite le retour affectif de mon ex et trouver du travail ». Dans ce cas, il faudra choisir laquelle de ces deux situations sera traité en premier. Ensuite, il faudra attendre 30 jours pour effectuer le second travail.
  • « mon mari est retourné chez son ex qui l’a envoûté par la magie noire, comment faire ? ». Dans un premier temps, il est nécessaire d’effectuer un désenvoûtement. Ensuite (30 jours après), il sera possible d’effectuer un retour amoureux.
nombre

Informations sur le nombre de rituels

Il est souvent nécessaire d’effectuer un rituel plusieurs fois. Le fait de répéter un rituel à l’identique augmente les chances de parvenir aux résultats recherchés.

Souvent, il est possible d’en faire plus mais jamais moins. Le nombre de rituels dépend de la situation, de la période, et de la réceptivité de chacun.

D’une manière généralement, je recommande souvent d’effectuer au minimum 2 rituels de magie blanche wicca. En effet, un seul rituel risque souvent de ne pas apporter assez de puissance.

Comment apprendre la magie blanche ?

comment faire de la magie blanche

Les bases

outils pour la wicca

Les outils

ingrédients pour la wicca

Les ingrédients

cercle de protection

Le cercle

grimoire wiccan

Le grimoire

le mage

Le mage

Pin It on Pinterest

Share This