Le cercle de protection

En ésotérisme, comme dans de nombreuses autres activités, il existe des règles de base et des recommandations.

Le cercle de protection (ou cercle magique) est indispensable lors d’un rituel wiccan fait en pleine nature. Par contre il est simplement conseillé pour un rituel en intérieur. Tout va donc dépendre du lieu.

Le cercle de protection correspond à un espace délimité qui concentre les énergies afin d’éviter qu’elles ne se répandent. Ainsi, il amplifie la puissance des cérémonies et des incantations wiccanes. Pour mieux imaginer son champ d’action, il faut voir ce cercle comme une demi-sphère, un peu comme dans la série « Under the Dome » (pour ceux qui connaissent).

Un novice effectue généralement ses rituels chez lui, dans une pièce telle que sa chambre ou son bureau. Les énergies ne peuvent donc pas se répandre au-delà. Pour cette raison, le cercle de protection n’est pas un acte indispensable pour lui.

Notez enfin qu’il est possible de le consacrer (comme pour les outils et certains ingrédients). La consécration est une technique ancestrale qui vise à augmenter les possibilités de résultat. Je vais vous expliquer comment procéder à la fin de cet article.

Comment faire le cercle de protection ?

cercle de protection

On trace le cercle de protection avant de faire un rituel et on le supprime à la fin. Le cercle doit être intact tout au long de la cérémonie : il ne doit ni être traversé ni être brisé. Par ailleurs, aucune partie ne doit être effacée ou piétinée.

Il est nécessaire de veiller à ce que tous les outils et les ingrédients soient en place à l’intérieur. En effet, lorsque la cérémonie commence, il ne faut pas en sortir. Toutes ces précautions servent à conserver les énergies et les ondes positives jusqu’à la fin du rituel.

Il n’y a pas de règles quant au diamètre du cercle magique. En règle générale, je conseille un rayon de 2 mètres. Le plus important est d’être à l’aise à l’intérieur pour se mouvoir et travailler correctement. La méthode pour le tracer va dépendre de l’endroit où vous allez effectuer votre cérémonie :

Le cercle de protection en pleine nature

Comme nous l’avons vu précédemment, il est nécessaire de créer un cercle de protection lorsque le rituel de magie blanche se pratique en pleine nature. Cette nécessité est facilement compréhensible : en effet, sans cette protection, les énergies invoquées se disperseraient aux alentours.

À l’extérieur, le cercle magique se trace sur le sol à l’aide de la baguette du Mage, l’un de ses nombreux outils. 

On commence par l’installation de l’autel (c’est-à-dire l’endroit où l’on place le pentagramme, avec les accessoires et les ingrédients du rituel) car il sera au centre du cercle. Ensuite, on part du  sud et on se dirige dans le sens des aiguilles d’une montre en essayant, autant que possible, de former un rond. Souvent, trois tours sont nécessaires pour qu’il soit bien visible. 

Le cercle de protection chez soi

Désormais, les rituels se font généralement à la maison, surtout ceux des débutants.

On s’installe dans une petite pièce car les grands espaces ne concentrent pas assez les énergies. D’ailleurs, c’est pour cette raison que le cercle de protection n’est pas indispensable puisque les flux énergétiques ne peuvent traverser les murs.

Avant de tracer un cercle de protection, il est nécessaire d’installer son « autel ». Il s’agit de la table où l’on disposera tout ce qu’il faut pour faire le rituel (les outils et les ingrédients).  Il est possible de prévoir une chaise si vous ne désirez pas effectuer le rituel debout.

Ensuite, il suffira d’une boite de sel. En partant du Sud, il faudra représenter le cercle en le faisant couler le sel tout en faisant le tour d’autel. Peu importe si le pourtour n’est pas bien droit, l’important est qu’il soit visible et bien fermé. C’est pour cette raison que je conseille d’effectuer 3 tours.

Fermeture de cercle de protection

 

La fermeture du cercle s’effectue à la fin de chaque rituel. Pour cela, prenez quelques minutes, concentrez-vous et récitez l’incantation suivante :

« Je te remercie (nom de l’ange ou de la déesse invoquée dans le rituel) de m’avoir honoré de ta présence dans ce cercle magique. J’espère te revoir bientôt. Les énergies peuvent maintenant s’échapper et retourner dans l’espace d’où elles viennent. Ainsi soit fait. »

Vous pouvez maintenant utiliser un balai pour nettoyer le sol. Agissez toujours de l’extérieur vers l’intérieur, de façon à ramener vers le centre de la pièce tout le sel. Mentionnons que vous ne devez pas le récupérer pour faire un autre rituel.

La consécration du cercle

 

Ingrédients pour consacrer un cercle de protection

autel de consécration

Comme pour les outils et certains ingrédients, il est possible de consacrer le cercle de protection. La consécration doit se faire juste après l’avoir tracé. Pour cela, disposez sur votre table : 

  • Le pentagramme.
  • Une coupe remplie d’eau de source que vous mettrez à gauche.
  • Un bol avec du sel à mettre à droite.
  • Une bougie blanche (si possible elle-même consacrée) à mettre sur la pointe sud du pentagramme.
  • Un bâtonnet d’encens de lavande sur son encensoir à mettre devant la bougie.

Les 5 étapes de la consécration du cercle :

1 – Pour commencer, allumez la bougie et l’encens (toujours utiliser des allumettes et pas de briquet).

2 – Prenez la coupe de la main gauche. Placez-vous au sud en restant à l’intérieur du cercle. Faites lentement un premier tour en projetant quelques gouttes d’eau sur le contour du cercle. Arrêtez-vous au sud quelques secondes pour prononcer la prière suivante :

« Je consacre ce cercle magique avec cette eau sacrée, ainsi soit-il. »

Faites ensuite deux autres tours identiques. Enfin, reposez la coupe sur l’autel.

3- Prenez la bougie de la main droite. Comme précédemment, placez-vous au sud du cercle, toujours à l’intérieur. Faites trois tours lentement en vous arrêtant quelques secondes à la fin de chaque tour pour prononcer cette prière :

« Je consacre ce cercle magique avec la fumée sacrée, élément du feu, ainsi soit-il. »

Reposez la bougie sur l’autel.

4- Ensuite, prendre le bol de sel de la main gauche. Faites comme pour l’eau, en jetant quelques pincées et en prononçant cette prière :

« Je consacre ce cercle magique avec ce sel sacré, élément de la terre, ainsi soit-il ».

Reposez le bol sur l’autel.

 

5 – Enfin, munissez-vous de l’encens et faites la même chose. En vous arrêtant à chaque tour, prononcez cette phrase :

« Je consacre ce cercle magique avec cette fumée, élément de l’air, ainsi soit-il ».

Reposez l’encens sur l’autel.

La consécration de votre cercle est désormais terminée. Vous pouvez commencer votre rituel.

Pratiquer la magie blanche :

comment faire de la magie blanche

Les bases

outils pour la wicca

Les outils

le grimoire

Le grimoire

ingrédients pour la wicca

Les ingrédients

incantation magique

Les incantations

le mage

Le mage

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − cinq =

Pin It on Pinterest

Share This