Les chakras : des ponts énergétiques entre le corps et l’infini

les 7 chakras

Les chakras : des centres énergétiques pour notre corps

  • Leur rôle
  • Comment fonctionnent-ils ?
  • Les 7 chakras principaux
  • Les secondaires 

Les chakras dans la tradition

  • Les boucliers druidiques
  • Au coeur de la tradition chamanique
  • Les chakras et la Magie blanche

Prendre soin de ses chakras

  • comment savoir si un chakra est bloqué ?
  • Apprendre à ressentir l’énergie
  • Les harmoniser avec la lithothérapie
  • Dynamiser ses chakras à l’aide de la phytothérapie 
  • Les aligner avec les plantes

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des chakras, sans vraiment savoir à quoi ils correspondent. Ces centres énergétiques font partie de l’enseignement du yoga. Leur mention la plus ancienne se trouve dans le Veda, un ensemble de textes sacrés de la religion hindoue. Cependant, un grand nombre de traditions et de civilisations partagent leur utilisation, notamment chez les Wiccans et autres adeptes de la magie blanche. Même s’ils fonctionnent à notre insu, ils sont essentiels pour nous maintenir en bonne santé. Je vous invite donc à en apprendre un peu plus sur ces étonnantes portes vibratoires.

Des centres énergétiques pour notre corps

Silence ! Ils tournent…

Le mot chakra vient du sanskrit. Les auteurs le traduisent, soit par « roue », soit par « vortex ». Dans les deux cas, la notion de mouvement est donc clairement présente. Il est donc possible de définir les chakras comme des centres énergétiques. Ils distribuent et régulent un flux d’énergie dans notre organisme, tournent et vibrent chacun à une fréquence unique. Ils ont la forme d’un entonnoir qui s’évase du corps vers l’extérieur. Leur rayonnement peut s’étendre sur plusieurs mètres. Plus le centre énergétique est puissant, plus il rayonnera loin. Il en existe sept majeurs. L’énergie du premier et du dernier se propage verticalement, respectivement vers le bas et vers le haut. Les cinq autres sont situés le long de la colonne vertébrale et rayonnent à l’avant et à l’arrière de celle-ci. Il existe aussi de nombreux chakras secondaires.

Quel est le rôle des chakras ?

La principale fonction des chakras est de faire circuler l’énergie. C’est pourquoi, ils s’ouvrent et se ferment alternativement pour que l’énergie entre ou sorte. Celle-ci agit ensuite sur nos organes. D’ailleurs, les principaux chakras se situent à l’emplacement d’organes majeurs (comme le cœur) ou de centres nerveux essentiels (comme le plexus solaire). En effet, un être humain ne se résume pas seulement à son corps physique. Il possède également une dimension émotionnelle et une spirituelle. Or, ces trois niveaux d’existence ont besoin d’énergie pour vivre en harmonie. Lorsque celle-ci est abondante et circule librement, nos organes sont nourris, en quelque sorte, de façon énergétique et nous sommes en bonne santé. De plus, nous percevons le monde de façon plus positive et nos facultés d’adaptation sont renforcées. Ainsi, lorsque les chakras fonctionnent parfaitement, nous nous sentons en forme, positifs, joyeux et nous sommes plus performants.

Comment fonctionnent les chakras ?

D’après la tradition indienne, d’où est issue la notion de chakra, l’énergie cosmique passerait par ces sortes de ponts subtils. Ensuite, elle circulerait le long des 72 « nadis », sortes de canaux énergétiques. Les principaux points d’acupuncture et les chakras se situent aux croisements de ces nadis. Afin de pouvoir profiter de cette énergie cosmique illimitée et toujours disponible, nos chakras devraient être maintenus en parfait état de fonctionnement. Ils deviennent alors à la fois émetteurs et récepteurs d’énergie et tournent pour distribuer celle-ci. Cependant, des blocages peuvent venir perturber le flux d’énergie et entraîner des conséquences aux niveaux physique, émotionnel et spirituel.

Quels sont les principaux chakras ?

 

Les principaux chakras, au nombre de sept, sont du bas vers le haut :

Le chakra racine

Il se situe au niveau du périnée et s’associe à l’élément terre et à la couleur rouge. Symbolisant notre ancrage, il représente la stabilité et les valeurs concrètes. Au niveau physique, il correspond, entre autres, aux glandes surrénales, au sang et la colonne vertébrale.

Le chakra sacré

Situé au niveau du sacrum. L’élément eau et la couleur orange lui sont associé. Il nous rend créatifs, confiants et optimistes. De plus, il est en rapport avec les organes reproducteurs.

Le chakra du plexus solaire

Il se situe au niveau du plexus solaire et s’associe à l’élément feu et à la couleur jaune. Il représente notre identité, notre volonté et notre confiance en soi. Les organes correspondants sont le pancréas, le foie et la vésicule biliaire, l’estomac et la rate. Sont également concernés les systèmes nerveux et musculaire, ainsi que la région lombaire.

Le chakra cardiaque

Se situe au niveau du cœur. Il est associé à l’élément air et aux couleurs verte et rose. Il correspond à la fonction cardiaque, à la circulation sanguine et au système immunitaire. Centre de l’amour par excellence, il nourrit notre relation à l’autre et nous invite à la compassion et à la générosité.

Le chakra de la gorge

Situé au niveau de la gorge, il est associé à l’éther et à la couleur bleu clair. L’éther représente le cinquième élément du yoga. Il n’a pas, à proprement parler, de consistance physique. Il remplit l’espace dans lequel tout se crée. Ce cinquième chakra est en correspondance avec la gorge, la mâchoire et le cou, ainsi qu’avec l’appareil respiratoire. Il contribue à notre communication et nous ouvre à l’écoute, à l’intuition et aux énergies subtiles.

Le chakra du troisième œil

Ce chakras se positionne entre les deux yeux. Il s’associé à la dimension psychique et à la couleur indigo. Les organes concernés sont l’hémisphère gauche du cerveau, l’œil gauche, le nez, les oreilles et le système endocrinien. Il nous relie à l’énergie cosmique et nous permet d’accéder à d’autres niveaux de conscience.

Le chakra coronal

Situé au-dessus de la tête, il est associé à la dimension spirituelle et aux couleurs violette et blanche. Il est en lien avec l’œil droit et l’hémisphère droit du cerveau, ainsi qu’avec le système nerveux central. Chakra spirituel par essence, il nous ouvre à la foi la plus pure, celle qui soulève les montagnes.

les 7 chakras principaux

Les chakras secondaires : moins accessibles mais avec leur utilité propre

Moins connus que les sept principaux, les chakras secondaires sont également répartis à différents endroits du corps, mais leur énergie est plus subtile. Elle est, en conséquence, plus difficile à percevoir. On les trouve au niveau des genoux, des chevilles ou encore au pli du coude. Chaque plante de pied possède aussi son propre chakra. Son utilité principale est de décharger l’éventuel excès d’énergie emmagasiné au niveau du corps. Pour le rééquilibrer, il suffit juste de marcher pieds nus dans l’herbe ou dans le sable.

L’un des chakras secondaires les plus intéressants se situe au milieu de la paume des mains. Les thérapeutes manuels peuvent ainsi mobiliser l’énergie de leurs mains au moyen de celui-ci. En ayant cette connaissance, les magnétiseurs ou les ostéopathes, par exemple, augmentent l’efficacité de leurs soins. Sans être thérapeutes, nous avons également l’opportunité de profiter de son action. C’est le cas, par exemple, lorsque nous effectuons une séance de palming. Le palming consiste à placer ses mains en coque devant ses yeux durant 45 secondes afin de les détendre et de les reposer. Ce geste très simple réduit la fatigue oculaire occasionnée par les écrans. De plus, nos yeux profitent ainsi de l’énergie transmise par la paume de la main. Lorsque je travaille devant l’ordinateur, je m’accorde une pause toutes les heures et j’en profite donc pour faire du palming.

Quand les chakras ne tournent plus rond

Comme les chakras sont tous reliés entre eux, ils interagissent donc sans cesse. Il est donc aisé de comprendre que si l’un d’eux connaît un dysfonctionnement, cela aura des conséquences sur l’ensemble. Leur lien avec l’énergie subtile les rend extrêmement sensibles. La moindre contrariété ou l’inquiétude la plus minime sont susceptibles de les atteindre. Cela entraînera des blocages, tout d’abord au niveau inconscient, qui pourront se répercuter ensuite sur le plan physique. Un ou plusieurs symptômes sont alors susceptibles d’apparaître, déclenchant une maladie. Suivant le chakra concerné par la perturbation, celle-ci se logera en un endroit précis du corps. Comme nous l’avons expliqué précédemment, chacun d’entre eux est en relation avec un ou plusieurs organes.

Prenons l’exemple de celui du plexus solaire, proche des organes digestifs. S’il fonctionne mal, notre digestion en subira directement les conséquences. Lorsque le chakra racine est touché, les reins, la vessie et nos fonctions d’élimination sont impactées. La mauvaise circulation de l’énergie peut également nous toucher émotionnellement. Ainsi, un blocage au niveau du troisième œil entraînera de la frustration, de l’anxiété, etc. Si le chakra cardiaque rencontre des difficultés, cela affectera notre capacité à aimer. Physiquement, nous pourrons développer des problèmes cardiaques, mais également respiratoires ou circulatoires.

Les chakras dans la tradition

Même si l’origine des chakras se situe en Inde, ils ont également leur place dans de nombreuses traditions occidentales. Ainsi, ils servent à décupler la puissance de certains rituels ou sont utilisés à des fins thérapeutiques dans les processus de soins.

Les boucliers druidiques

druidisme

Par définition, le chaman est une personne qui a développé une forte reliance à la nature.

En conséquence, il est sensible aux énergies subtiles dont il se sert pour effectuer différents rituels ou pour améliorer la santé de ses semblables. Il est donc logique que les chakras fassent partie intégrante des outils du chamanisme. Ainsi, le chaman prendra soin de dynamiser son chakra racine pour favoriser son ancrage à la terre. Il boostera aussi celui du troisième œil pour percevoir les manifestations subtiles de la nature auxquelles l’œil humain n’a normalement pas accès.

Enfin, l’ouverture du chakra de la couronne lui permettra d’accéder à des niveaux supérieurs de conscience.

Les chakras au cœur de la tradition chamanique

le chaman

Par définition, le chaman est une personne qui a développé une forte reliance à la nature. En conséquence, il est sensible aux énergies subtiles dont il se sert pour effectuer différents rituels ou pour améliorer la santé de ses semblables. Il est donc logique que les chakras fassent partie intégrante des outils du chamanisme.

Ainsi, le chaman prendra soin de dynamiser son chakra racine pour favoriser son ancrage à la terre. Il boostera aussi celui du troisième œil pour percevoir les manifestations subtiles de la nature auxquelles l’œil humain n’a normalement pas accès. Enfin, l’ouverture du chakra de la couronne lui permettra d’accéder à des niveaux supérieurs de conscience.

Les chakras pour amplifier les rituels de magie blanche

magie blanche

Dans la Wicca, l’énergie des sept chakras principaux est utilisée pour accéder aux pouvoirs de la magie blanche. Celle-ci permet de se relier au cosmos et d’entrer en union avec l’univers quantique. En prémices à différents rituels, l’activation des chakras apporte plus de puissance et garantit la réussite de l’objectif visé. Or, l’un des buts des sorciers wiccans est d’en apprendre toujours plus sur l’univers et ses mystères.

En s’ouvrant à lui par le biais des chakras, ils augmentent leur faculté à recevoir les informations du monde invisible. Ils facilitent aussi la réception et la compréhension des messages provenant des guides et des esprits de la nature.

Les chakras représentent donc un outil supplémentaire à leurs pratiques, au même titre que les herbes, les éléments, les symboles, etc.

Prendre soin de ses chakras pour être en bonne santé

 

Comme nous l’avons vu précédemment, si un ou plusieurs chakras fonctionnent mal, cela peut avoir des répercussions sur notre santé, aussi bien physique qu’émotionnelle. Pour éviter cela, il est possible de les harmoniser, de les dynamiser ou encore, de les « aligner ».

Comment savoir si des blocages affectent un ou plusieurs de nos chakras ?

Lorsque nos chakras ne fonctionnent pas à leur plein régime, des obstacles peuvent surgir dans notre quotidien. Nous avons alors l’impression que rien n’avance. Nos projets n’aboutissent pas. La fatigue et le découragement s’invitent en nous. Bref, nous ressentons globalement un manque d’énergie. Ces signes doivent nous alerter sur la nécessité de débloquer nos chakras. Vous pouvez effectuer le déblocage de façon globale, mais il peut aussi être intéressant d’identifier celui qui est en cause. Ainsi, un chakra racine bloqué empêchera toute concrétisation. Un dysfonctionnement du chakra sacré ralentira votre créativité. Un manque d’énergie au plexus solaire fera baisser votre confiance en vous-même. Si vous avez tendance à trop vous isoler, le chakra du cœur peut être en cause. Des difficultés d’expression vous mettront sur la voie de celui de la gorge. Enfin, avec un déséquilibre au niveau des deux derniers chakras, vous pourriez vous perdre dans la spiritualité, au détriment de tout le reste.

Apprendre à ressentir l’énergie des chakras pour la faire circuler

Ressentir l’énergie des chakras n’est pas un passage obligé pour les maintenir en bonne santé. Cependant, il peut être intéressant de développer ses perceptions pour savoir reconnaître d’éventuels blocages. Pour ma part, j’ai appris à contacter mes chakras lors d’un stage sur les corps subtils. La première étape consistait à sentir le corps éthérique(enveloppe qui entoure le corps physique). Les participants étaient ensuite invités à rechercher une différence de sensation à l’endroit où se situent les chakras. Lorsque l’on débute, il est bien sûr plus facile de s’exercer sur une tierce personne que sur soi-même. Les impressions peuvent se traduire de différentes façons, suivant la sensibilité des participants. On peut ressentir du chaud, du froid, une différence de densité, etc. J’ai découvert à cette occasion que mon chakra du troisième œil était très développé. Il était décrit comme « bouillonnant ». De plus, son énergie était clairement perceptible jusqu’à plus d’un mètre de mon visage.

Se connecter pour remettre l’énergie en mouvement

Une fois que chacun a pris conscience de l’existence des chakras des uns et des autres, le but est de faire circuler l’énergie entre les participants en visualisant les différentes roues. Il est possible aussi de mimer un mouvement circulaire. Les chakras bloqués recommencent à rayonner, à la fois vers l’intérieur du corps et aussi vers l’extérieur. L’organisateur du stage peut également inviter les différentes personnes présentes dans une méditation guidée qui mettra en mouvement les différents chakras.

« Il faut prendre conscience du potentiel humain en matière de guérison. L’idée, c’est de se remettre au volant de sa vie et de réaliser que nous avons le pouvoir de nous guérir. » (Annick Brofman, organisatrice de stages Système corps-miroir)

Harmoniser les chakras avec les pierres

Utiliser la lithothérapie pour harmoniser ses chakras est simple à mettre en œuvre. Vous pouvez réaliser ce type d’harmonisation seul chez vous. Pour débuter, le plus simple est de choisir des pierres en correspondance avec la ou les couleurs de chaque chakra. Ensuite, vous vous allongez au calme et disposez chaque minéral sur le chakra correspondant. Il ne vous reste plus qu’à vous détendre. Vous pouvez vous aider d’une musique ou d’une méditation guidée. Si vous préférez le silence, mettez-vous à l’écoute de vos sensations et sentez vos chakras se mettre en mouvement. Voici quelques suggestions de pierres à utiliser pour cette harmonisation :

la lithothérapie
  • premier chakra (couleur rouge) : cornaline, grenat, rubis, l’onyx
  • deuxième chakra (couleur orange) : cuivre natif, topaze impériale, opale de feu…
  • troisième chakra (couleur jaune) : citrine, héliodore, soufre natif…
  • quatrième chakra (couleurs rose et verte) : tourmaline melon d’eau, quartz rose, topaze rose, aventurine, péridot…
  • cinquième chakra (couleurs bleu ciel et turquoise) : aigue-marine, célestite, turquoise, tourmaline bleue…
  • sixième chakra (couleurs indigo et violette) : lapis-lazuli, labradorite, améthyste, tanzanite, l’agate blanche
  • septième chakra (couleurs blanche et or) : cristal de roche, diamant, pyrite, or natif…

Dynamiser les chakras avec des plantes

La phytothérapie peut également être utilisée pour dynamiser nos chakras. Le plus souvent, vous consommerez seulement une partie de la plante (racine, fleurs, feuilles…). À vous ensuite de choisir quelle forme vous convient le mieux : infusion, bain, décoction, etc. Il est également possible de les intégrer directement à nos préparations culinaires. Suivant le chakra sur lequel vous souhaitez vous focaliser, vous choisirez une ou plusieurs plantes. Nous vous donnons, ci-dessous, un aperçu des végétaux bénéfiques pour cette dynamisation :

phytothérapie
  • Des racines de pissenlit en association avec des carottes, des radis, de l’ail ou des oignons calmeront le chakra racine.
  • Le chakra sacré retrouvera sa vitalité grâce à la cannelle, à la vanille ou à la coriandre.
  • Ajoutez des feuilles de romarin dans vos préparations culinaires pour débloquer le chakra du plexus solaire.
  • Un thé à base de baies d’aubépine soutiendra le chakra du cœur, de la même façon que le thym, le basilic ou le persil.
  • Votre chakra de la gorge s’ouvrira sous l’action de la menthe poivrée, de la sauge ou de la citronnelle.
  • Des infusions de menthe officinale rééquilibreront le chakra du troisième œil. Vous pourrez également utiliser le romarin, l’armoise ou la lavande.
  • Le chakra coronal rayonnera sous l’action des fleurs de lotus ou de lavande. Intégrez-les à votre thé ou ajoutez-les à l’eau de votre bain.

Aligner ses chakras avec les huiles essentielles

L’aromathérapie : un outil puissant pour aligner les chakras

L’alignement des chakras est une autre façon de les harmoniser. Il s’agit de faire en sorte qu’ils tournent tous dans le même sens et au même rythme. Ainsi, l’énergie circule de façon équilibrée et vous procure un sentiment de bien-être. L’aromathérapie fait partie des outils à notre disposition pour réaliser cet alignement. Cette thérapie utilise les huiles essentielles extraites de différents végétaux. Puissantes et odorantes, elles sont réputées pour soulager de nombreux maux physiques. Cependant, elles possèdent aussi la particularité d’agir de façon holistique, c’est-à-dire à la fois sur les plans physique, émotionnel et spirituel. De plus, certaines d’entre elles possèdent une fréquence vibratoire proche d’un chakra en particulier. Le bienfait apporté est donc dans ce cas particulièrement efficace et rapide. 

La technique du massage du plexus solaire

Pour aligner les chakras en une fois, le plus simple est de réaliser une huile de massage. Pour cela, vous mélangerez une goutte de sept huiles essentielles, correspondant aux sept chakras principaux, dans une huile végétale. Vous vous masserez ensuite le plexus solaire avec. L’énergie se diffusera alors à l’ensemble des chakras. Comme nous sommes dans une dimension énergétique qui dépasse le mental, il peut être intéressant de vous laisser guider par votre intuition et vos sens pour choisir vous-mêmes vos huiles essentielles. Pour vous aider, nous vous en proposons deux listes (du racine au coronal). La première se composera d’huiles de basilic, bergamote, lavande, niaouli, eucalyptus radié, menthe verte et cyprès. La seconde comprendra des huiles de clou de girofle, orange, pamplemousse, rose, camomille, ravintsara et litsée.

Avec les chakras, nous avons parfois l’impression d’entrer dans le monde de l’ésotérisme, tant leur perception est subtile. Cependant, avec un peu d’entraînement, nous pouvons apprendre à ressentir leur énergie. En les aidant à mieux fonctionner, nous rendons un grand service à notre corps. Nos émotions sont également plus sereines et notre éveil spirituel en est facilité.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 19 =

Pin It on Pinterest

Share This